Sylvie Tellier : horrifiée par la mort inadmissible d’un bébé de 11 mois à la crèche !

Sylvie Tallier, l'ancienne Miss France, explose de colère face a une histoire pour le moins inadmissible concernant l'ingestion d'un produit toxique aspergé sur un bébé de 11 mois, décédé !

Source : Pixabay

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

« Mais comment une telle atrocité est possible ?« . Voici comment Sylvie Tellier titrait une story sur Instagram ce dimanche 26 juin. En effet, elle fait part de sa fureur et de son immense chagrin après la découverte l’épouvantable histoire de la mort d’un bébé de 11 mois, survenue dans une crèche de Lyon.

Sylvie Tellier a le coeur en miettes

C’est le coeur d’une maman de 3 enfants en bas-âge qui a parlé, ce dimanche 23 juin. En effet, Sylvie Tellier, maman de trois enfants en bas-âge n’a pas de mot pour décrire cette histoire innommable.

Le drame survient ce mercredi 22 juin à Lyon dans une crèche. Excédée par les pleurs d’un bébé, une employée de crèche asperge une fillette de 11 mois d’un produit dangereux, entraînant sa mort.

Aussi surréaliste que cela puisse paraître, une auxiliaire de puériculture de 27 ans avoue avoir aspergé et fait ingérer un produit caustique, du Destop, à ce pauvre bébé.

Ce vendredi 24 juin, cette employée de la crèche privé People & Baby dans le IIIe arrondissement de Lyon reconnaît les faits lors de son interrogatoire, en garde à vue. Le parquet a, évidemment, requis le placement en détention provisoire de l’employée de la crèche.

En découvrant cette sombre histoire, Sylvie Tellier, dont la semaine n’a déjà pas été rose, hurle son indignation ! Bien évidemment, elle était déjà en état de choc à cause du décès de d’Yves Coppens. Le célèbre paléontologue codécouvreur en 1974 de Lucy, l’australopithèque mondialement connue, s’est éteint ce mercredi 22 juin à l’âge de 87 ans. Il était également président du jury lorsque Sylvie Tellier se faisait élire la 72e Miss France de l’histoire.

Le décès du célèbre paléontologue a été l’’occasion pour la sublime blonde de mettre de côté sa rancœur envers Geneviève de Fontenay et de poster un cliché en sa compagnie et celle du défunt, sur son compte Instagram. Pour lui rendre hommage, elle titre sa publication « Bon voyage Yves Coppens. Et merci d’avoir changé ma vie à jamais Monsieur le Président ».

Ce que l’on sait de cet empoisonnement volontaire

On comprend, en découvrant cette affreuse histoire, la profonde indignation de Sylvie Tellier.

Mise en examen ce vendredi 24 juin pour homicide volontaire sur mineur, Myriam J., l’employée de la crèche où ce bébé décède 48 heures plus tôt, est placée en détention provisoire. En effet, retrouvée inconsciente par les pompiers, ce bébé de 11 mois est décédée, à l’hôpital.

L’hypothèse selon laquelle la mort du bébé serait accidentelle est initialement mise en avant par les enquêteurs, mais très vite abandonnée. Les circonstances exactes du crime sont insupportables ! La jeune employée aurait d’abord aspergé l’enfant de Destop, un produit toxique destiné à déboucher les plomberies. Elle lui en aurait ensuite fait avaler une quantité indéterminée.

La décision du juge des libertés et de la détention est tombée dans la nuit de vendredi à samedi vers 1 heure du matin. La jeune femme de 27 ans n’a pas réagi à l’annonce de son incarcération à la maison d’arrêt de Corbas.

 

Selon son avocat, Philippe Duplan, l’employée, âgée de 27 ans « était trop fragile pour se retrouver seule avec un enfant« . L’auxiliaire de puériculture se serait « effondrée en garde à vue » et « regrette profondément ce geste« , ajoute son avocat. « la qualification de ses actes peut encore évoluer notamment après l’expertise psychiatrique« , dit-il.

Myriam J. venait de passer son CAP petite enfance. Selon son avocat, elle vivait dernièrement « un contexte personnel particulier« . Il met en avant cette grosse erreur de jugement quant au recrutement de cette employée, selon ses déclarations faites sur France 3. Il évoque également le profil psychologique et les compétences de la jeune femme qui sont passés au travers des mailles du filet lors de son embauche.

Les portes de la crèche People & Baby sont closes depuis la mort du bébé. Selon plusieurs sources, la responsabilité de la crèche n’a toutefois pas été mise en cause.

 

 

Accueil / Actualités / Sylvie Tellier : horrifiée par la mort inadmissible d’un bébé de 11 mois à la crèche !