Tinder : 2 femmes dépouillées de 200 000 euros après une grosse arnaque, elles expliquent tout !

Trois amies se font voler plus de 200 000 € par un escroc sur l'appli de rencontres Tinder. Il a "détruit leur vie". Foozine vous dit tout !

Tinder 2 femmes dépouillées de 200 000 euros après une grosse arnaque, elles expliquent tout !

La nouvelle escroquerie dans le vent ? Aller sur Tinder pour rencontrer l’amour et se faire escroquer de centaines de milliers d’euros. C’est ce qui est arrivé à Marie, et ses amies. Elle dit tout au micro de RMC.

Tinder, Grinder, Badoo, MeeticLe monde virtuel est un univers sans limites. Comme dans la réalité il y a le bien et aussi le mal. Les applications et les sites de rencontres en ligne ne manquent pas. Chaque jour, ils aident des milliers de personnes à se rencontrer. De nombreuses personnes, en plus de s’amuser un peu, espèrent trouver l’âme sœur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tinder Marketing (@tindermarketers)

Mais attention, ces dernières sont les cibles d’un nouveau type d’escroquerie en ligne, appelée escroquerie amoureuse. L’escroc cible une personne, entame une conversation sur le site de rencontre qu’il fréquente et gagne sa confiance. Lorsque l’escroc se rend compte que la victime est tombée dans le piège et est tombée amoureuse, il commence son arnaque.

Puis, au mieux, il disparaît dans les airs et laisse la victime avec le cœur brisé. C’est ce qui est arrivé à Marie, une auditrice de RMC. Sur les ondes, elle a raconté comment, sur Tinder, un homme lui a fait perdre des centaines de milliers d’euros et détruit sa vie et celles de ses amies.

Sur les traces de « l’arnaqueur de Tinder »

La célèbre série « L’arnaqueur de Tinder« , sortie en février dernier sur Netflix, n’est pas un cas isolé. Aux Etats-Unis, comme en France, de nombreuses personnes sont victimes d’escrocs sur l’application de rencontres Tinder.

Israélien, Shimon Hayut se faisait appeler Simon Leviev et prétendait, sur Tinder, qu’il était l’héritier d’un magnat du diamant. Il a ainsi conquis plusieurs jeunes célibataires à la recherche d’un rêve d’amour sur la célèbre appli de rencontre. 

Il leur a vendu du rêve et l’idéal d’une vie romantique, pleine de confort, comprenant voyages, hôtels, dîners et voitures ultra luxueuses. Sauf qu’il inventait des histoires pour se faire livrer de l’argent et les jeter dans un abîme de dettes.

On estime que Simon Leviev a escroqué 10 millions de dollars à des personnes du monde entier ! C’est donc l’histoire, tristement vraie, du film documentaire The Tinder Swindler (l’arnaqueur de Tinder), qui aussitôt, paru nsur Netflix, s’est hissé en tête des programmes les plus regardés.

Malheureusement, la diffusion de ce documentaire a donné de mauvaises idées à des milliers de personnes, surtout des hommes. En effet, de plus en plus d’hommes tentent d’arnaquer des femmes via l’application Tinder. Ils leur promettent l’amour, les font rêver, tout en les escroquant.

C’est un peu ce qui est arrivé à Marie, une auditrice de RMC. Sur les ondes, elle a aussi raconté comment un homme lui a fait perdre des centaines de milliers d’euros.

Trois amies escroquées

 

En avril dernier, Marie décide de télécharger l’application de rencontre Tinder. Elle y croise Kim, 32 ans, d’origine coréenne. Sans même le rencontrer physiquement, elle tombe très vite sous le charme.

« Il m’appelait ‘ma chérie’ et voulait me présenter à sa famille. Il était mignon sur ses photos. On devait se voir mais à chaque fois il disait qu’il avait du travail qu’il gérait une grosse entreprise. Il m’a raconté sa vie, m’a dit qu’il était humain, qu’il voulait aider les gens. Il était gentil, mignon, romantique, tout ce qu’on voit dans les films coréens.« , confie-t-elle au micro de RMC.

Très vite, Kim confie à Marie qu’il est expert en crypto-monnaies. Subtilement, il propose d’aider Marie à investir dans le domaine. Elle mise d’abord des petites sommes, puis, crescendo, des plus grosses. Constatant qu’elle fait des profits et que ça marche vraiment bien, Marie incite deux amies à faire comme elle. À elles trois, elles investiront plus de 200.000 euros.

Le jour où elles lui demandent enfin de récupérer l’argent, toute la somme disparait et Kim avec ! « Il m’a ruiné, j’ai tout perdu. On avait pas beaucoup de fonds et on avait aussi emprunté pas mal d’argent. On a été trahies. Il a joué avec mes sentiments, avec qui je suis. Il a détruit nos familles et nos vies.« , dit-elle.

« Je lui faisais totalement confiance à Kim parce que c’était le petit copain de mon amie« , assure Anne, l’amie de Marie. « Ça a été le choc. On ne peut pas s’imaginer le tsunami que cela peut-être. Je ne dors pas. On pense à mettre un terme à sa vie pour que tout s’arrête en fait.« , ajoute-t-elle.

Tinder ou le pig butchering

Anne et Marie ont été victimes d’une arnaque en pleine expansion qui a même un nom, le « pig butchering« . Et cela se passe toujours de la même manière, via une application de rencontre. C’est un mode opératoire qui fait des siennes en ce moment. Le pig-butchering, littéralement « boucherie » en français, est une tactique bien rodée, qui consiste pour les escrocs souvent liés au grand banditisme chinois, à se faire passer pour des entrepreneurs séduisants en quête de romantisme. Depuis 2021, aux Etats-Unis, 185 millions de dollars ont été dérobés grâce à cette technique.

Il n’y pas de chiffre officiel du côté de la France, mais le dispositif national de prévention cybermalveillance.gouv.fr confirme le phénomène. « C’est un phénomène qui se fait à l’échelle industrielle« , explique Carlo Handy Charles, sociologue, spécialiste de ce type d’arnaque.

Et d’ajouter aussi : « Ce sont des gangs chinois qui ont commencé à orchestrer ça. Ils possèdent des bâtiments entiers où sur des étages et des étages, ils ont des milliers de personnes qui travaillent pour eux. C’est une arnaque hyper bien orchestrée où ils prennent le temps de parler avec les gens du matin au soir. C’est une emprise émotionnelle très importante qui ne l’aurait pas été sans la pandémie. », explique-t-il.

Crédit photo : istock

Accueil / Actualités / Tinder : 2 femmes dépouillées de 200 000 euros après une grosse arnaque, elles expliquent tout !