Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité

Par Foozine, le 08 Mars 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Florian Ruyet est un jeune apiculteur basé dans le Morbihan qui a été victime de vandalisme et tabassé par des malfaiteurs, apparemment bien déterminés à détruire ses ruches et à tuer ses abeilles. Aujourd'hui il a le moral dans les chaussettes et a mis en place une cagnotte pour tenter de sauver son entreprise et a déjà récolté plus de 9000 euros.

Le jeune apiculteur ne comprend pas pourquoi autant de haine s'est abattue sur lui, car il s'entend bien avec tout le monde, s'engage pour initier les enfants à l'apiculture et faire découvrir son métier à des classes scolaires...
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité
Pourtant il a vu des dizaines de ruches détruites condamnant des colonies entières.
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité
Et une nuit, il a voulu tenter de protéger ses abeilles et s'est caché dans un champs, mais s'est fait violemment frappé à la tête par des hommes cagoulés.
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité
Il s'est ensuite réveillé à l'hôpital avec un traumatisme crânien, 4 blessures à la tête, et même une dent cassée.
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité
Florian a perdu plus d'un quart de ses ruches à cause de ces malfaiteurs qui ne sont toujours pas arrêtés. Plusieurs millions de ses abeilles sont morte, et il est complètement désespéré.
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité
Cet ancien marin recherche donc des petits boulots pour combler le manque à gagner de sa saison de récolte de miel.
Sa femme a mis en place une cagnotte qui a déjà récolté plus de 9000 euros, mais une somme qui n'est encore pas suffisante pour réparer tous les dégâts de ces vandales.
Un apiculteur breton agressé et ses abeilles tuées, il tente de sauver son activité