Un cachalot retrouvé mort avec 29 kilos de plastique dans l’estomac

Par Julie.D, le 11 Avril 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le 27 février dernier, un cachalot est venu s’échouer sur la plage Cabo de Palos à Murcie, dans le sud-est de l’Espagne. Plus de 29 kilos de déchets ont été retrouvés dans l’estomac de cet animal.

Lorsque le corps du cétacé a été trouvé sur la plage, les autorités espagnoles ont décidé de l’analyser afin de connaitre les raisons ayant causé la mort de cet animal marin. Au moment de l’autopsie, les scientifiques ont découvert plus de 29 kilos d’ordures dans l’estomac et l’intestin du cachalot. Parmi ces déchets, des filets de pêche, des sacs poubelles, ou encore un bidon. C’est sans aucun doute à cause de cela que ce gros mammifère aurait succombé.

Cachalot

Le cachalot, une espèce menacée

En 2011 un décret royal espagnol décide de classer le cachalot parmi les espèces vulnérables. Une décision appuyée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Le cachalot est le plus gros cétacé à dents, et c’est lui qui possède le plus grand cerveau du règne animal. C’est une espèce mythique qui nécessite aujourd’hui d’être protégée. L’animal retrouvé sur la plage Cabo de Palos était un mâle de 10 mètres de longueur et de plus de six tonnes. Malheureusement, l’ingestion de grandes quantités de plastiques, et autres déchets, cause la mort de plusieurs autres grands cachalots.

Suite à ce drame, les autorités espagnoles ont décidé de mettre en œuvre une campagne de sensibilisation pour alerter sur la présence de plastiques dans les océans, et les risques qu’ils représentent pour tous les animaux marins. L’objectif est de réduire la consommation de plastique et de limiter l’abandon de déchets en bord de mer. C’est d’ailleurs l’une des plus grandes menaces qui pèsent sur la conservation de la faune dans le monde. Plusieurs municipalités de la région de Murcie vont également lancer une opération de nettoyage au sein des zones protégées.

Des océans de plastique

Les ordures avalées par les animaux marins causent une grave inflammation de leur système digestif qui n’est pas en mesure de les expulser. Le cachalot retrouvé en Espagne est d’ailleurs sans doute mort d’une péritonite. Une triste nouvelle qui n’est pas sans rappeler la vidéo publiée par Rich Horner lors de l’une de ses plongées le 3 mars dernier au large de l’île de Nisa Penida, non loin de Bali.

Cette vidéo a été vue plus d’un million de fois. On y voit le plongeur nager dans une mer de méduses, de plastiques et autres déchets. Il faut savoir que 30 millions de tonnes de plastiques sont déversées chaque année dans les océans, soit 10 % de la production annuelle. Une situation désastreuse qui cause la mort de plusieurs animaux marins.

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.