Une femme totalement défigurée : une simple épilation des sourcils vire au drame !

Alors que cette Américaine de 31 ans voulait se refaire une beauté en faisant épiler ses sourcils, elle finit défigurée. Un vrai drame !

Une femme totalement défigurée une simple épilation des sourcils vire au drame !

Alors que cette Américaine de 31 ans voulait se refaire une beauté en faisant épiler ses sourcils, elle finit défigurée. Un vrai drame qu’a connu cette jeune femme. Pendant 3 semaines sa peau était pleine de pus au niveau de ses sourcils. On vous raconte tout ici !

Le drame de l’épilation

C’est en septembre de 2020 que la jeune Américaine Michelle Clarke va vivre un drame. En effet, la jeune femme a 31 ans, et décide d’aller prendre soin d’elle. Elle file donc chez l’esthéticienne pour sublimer son regard en se faisant épiler les sourcils. Et tant qu’à faire, elle se les fait teindre aussi, comme ça plus besoin de les maquiller. Un réel gain de temps ! La séance se passe à merveille et la jeune femme est loin d’imaginer le drame qui l’attend. Mais dès le lendemain de la séance, Michelle commence à faire une réaction allergique. L’allergie devient vite très violente et nécessite des soins rapides

C’est en fait au produit pour teindre les sourcils que le jeune femme a fait une réaction. Elle a d’abord senti des démangeaisons dans le haut de son visage. Mais le lendemain elle se retrouve avec toute cette partie gonflée. Elle a tout de suite remarqué que des croûtes se forment et qu’elles commençaient à tomber. C’est le début du drame

D’après le journal Mirror la jeune femme était passionnée de beauté. Mais la jeune femme finit par faire un malaise et a donc nécessité d’être vite transféré aux urgences. Très rapidement les choses s’aggravent. Les voies de respiration de Michelle commencent alors à se boucher. La jeune femme vit un vrai drame, elle fait un choc anaphylactique. Heureusement, elle a été prise en charge très rapidement. Cela lui a permis de rentrer chez elle assez vite. Mais le drame n’est pas encore fini. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Melāhuac (@melahuac_cosmetics)

4 semaines sans sourcils

Bien que maintenant, le drame est derrière elle. Elle a tout de même vécu 4 semaines sans sourcils. Mais cette allergie a laissé des traces sur son visage. Elle témoigne alors que “J’avais l’impression que mes sourcils étaient en feu et que mon front brûlait de l’intérieur”. Ça me démangeait tellement et je ne pouvais pas dormir correctement parce que je voyais tout le pus qui tombait sur mon visage. C’était jaune et vert vif”.

“Pendant trois ou quatre semaines, je n’avais plus de sourcils. J’ai dû mettre des tampons de coton sur mes yeux et porter un bonnet de laine jusqu’aux yeux pour que personne ne puisse voir mes sourcils”. 

Désormais cette allergie est sous contrôle, et elle ne devrait donc plus avoir à vivre un drame de la sorte. En revanche, cette histoire est un bon moyen de sensibilisation. On le voit souvent sous les produits comme par exemple de teinture ou de décoloration qui touche de près la peau. Sur les boîtes on peut souvent voir dans les instructions qu’il faut d’abord faire un test sur une partie de sa peau pour être sûr de ne pas vivre le même drame que cette jeune Américaine.  

Crédit photo : istock

Accueil / Actualités / Une femme totalement défigurée : une simple épilation des sourcils vire au drame !