Vacances scolaires 2022-2023 : le nouveau calendrier défavorise les étudiants de cette zone ? Toutes les infos dévoilées !

La rentrée 2022 ne s'annonce pas sereine. En effet, Le calendrier scolaire 2022 / 2023 déclenche la colère des parents !

Vacances scolaires 2022-2023 le nouveau calendrier défavorise les étudiants de cette zone Toutes les infos dévoilées !

La rentrée 2022 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. En effet, la colère gronde chez les parents à l’annonce du nouveau calendrier des vacances scolaires 2022 / 2023 par l’Education Nationale. En pleines vacances d’été, c’est la stupeur pour les parents d’élèves qui vont devoir revoir toute leur organisation. Foozine vous dit tout.

Les vacances d’été ne font que commencer et le calendrier des vacances de l’année prochaine soulève déjà une polémique. La rentrée 2022 s’annonce houleuse !


En effet, on l’avait à peine annoncé qu’il était déjà contesté ! Le calendrier scolaire de 2022 / 2023 provoque la colère de tous les parents et encore plus ceux de la zone A. Foozine vous donne un avant-gout de la rentrée 2022.

La colère gronde pour cette rentrée 2022

Afin de respecter le planning des 36 semaines de cours, l’Education Nationale a fixé la rentrée 2022 au jeudi 1er septembre. Mais, le reste du calendrier scolaire mis en place par le gouvernement n’est pas du tout au gout de tous les parents et déclenche quelques polémiques. Les parents de la zone A sont les plus plus remontés. Ils ne comprennent pas les dates de congés de la prochaine année scolaire.

Dans le prochain calendrier scolaire, le début des vacances d’été sera légèrement retardé puisqu’il sera le samedi 8 juillet. Depuis la publication des dates, de nombreux parents, mais également enseignants, se sont insurgés de certaines décisions concernant les dates de vacances.

En effet, les dates de vacances leur paraissent totalement incohérentes. Elles se retrouvent contestées par les parents de la zone A avant même la rentrée 2022. Pour Besançon, Bordeaux, Dijon, Limoges, Clermont-Ferrand, Lyon et Poitiers, les enfants et adolescents ne seront en classe que pendant quatre semaines et demie entre les vacances de Noël et d’hiver (en février). Une période de cours jugées beaucoup trop courtes par les parents ainsi que les enseignants et professeurs des écoles.

Selon les chronobiologistes, l’idéal pour les enfants est l’alternance entre sept semaines de classe et deux semaines de vacances. Si on regarde le calendrier scolaire, ce conseil n’est pas respecté pour 2022 / 2023. Entre les vacances de Noël 2022 et celles de février 2023, les élèves qui ne seront à l’école que pendant quatre semaines et demie. Ils ne travailleront que durant dix semaines entre celles de printemps et celles d’été. Les parents sont donc en droit de s’interroger .

Les temps ont changé

Ce n’est plus ce que c’était ! Faisons un petit retour en arrière : l’année scolaire 1960-1961 se terminait le mercredi 28 juin. Sensiblement pareille, celle de 1970-1971 s’achevait le mercredi 30 juin. En revanche, celle de 1990-1991 se terminait le samedi 6 juillet, alors que, de nouveau, la fin de l’année scolaire 2000 / 2001 était le samedi 30 juin. 

Mais avec les pics de chaleur et les risques de canicule de plus en plus précoces, les parents et les enseignants se posent de sérieuses questions quant à continuer l’école au-delà de fin juin. « Plus on avance dans l’année, plus il fait chaud. Déjà, ils prévoient 35° un 18 mai, alors un 8 juillet, je n’imagine pas la chaleur en classe.« , témoigne une enseignante. Sans compter que les instituteurs et institutrices craignent d’avoir beaucoup d’élèves en moins la dernière semaine de classe, en raison des parents qui prennent leurs vacances au mois de juillet. On annonce aussi des températures assez chaudes pour la saison pour la rentrée 2022.

La période de cours entre les vacances de Pâques et d’été, elle sera quant à elle de dix semaines. Ces écarts, tout de même considérables, entre les différentes périodes de classes provoquent la colère des parents. C’est à l’encontre de tous ce que les chronobiologistes préconisent. 

Un autre sujet fait aussi grincer des dents pour cette rentrée 2022, la quasi-absence de ponts. En effet, le seul pont prévu pour l’année prochaine, est celui de l’Ascension. Et il se tiendra le vendredi 19 mai 2023. Ce calendrier rend presque impossible l’organisation de longs week-ends qui aident les écoliers à bien décompresser.

Crédit photo : Pexels

Accueil / Actualités / Vacances scolaires 2022-2023 : le nouveau calendrier défavorise les étudiants de cette zone ? Toutes les infos dévoilées !