Voici ce que risquent les 'gilets jaunes' en bloquant les routes

Par Foozine, le 16 Novembre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Ce samedi 17 novembre, les 'gilets jaunes' promettent un blocage général pour clamer haut et fort leur mécontentement face à la hausse des prix des carburants. Le ministre de l'Intérieur lui, a lancé un avertissement aux manifestants : 'Partout où il y aura un blocage donc un risque pour les interventions de sécurité, mais aussi pour la libre circulation, nous interviendront'

Blocages de péages, de routes, de stations-service, raffineries et aéroports, distributions de tracts, opérations escargot, grève des Pv pour plusieurs syndicats de police, boycott des cartes bancaires et manifestations... Une mobilisation approuvée par 73% des Français !
Voici ce que risquent les 'gilets jaunes' en bloquant les routes
Mais que risquent vraiment les 'gilets jaunes' ?

Placer ou tenter de placer un objet pour bloquer les véhicules ou tenter d'employer un moyen quelconque pour entraver ou gêner la circulation est puni de deux ans de prison et 4500 euros d'amende d'après l'article L412-1 du Code de la route. La personne contrevenant peut aussi se voir suspendre son permis de conduire pour une durée de trois ans au plus.

Les personnes qui cacheront leur plaque d'immatriculation afin de ne pas pouvoir être repérées par les autorités, s'exposent à une contravention de classe 4, dont l'amende varie entre 90 et 750 euros.

Et pour ceux qui voudraient 'oublier' leurs papiers le 17 novembre, le processus sera plus long si un contrôle d'identité a lieu. L'officier de police pourra donc retenir la personne sur place ou dans ses locaux pendant 4 heures maximum.
Voici ce que risquent les 'gilets jaunes' en bloquant les routes